animaux d'islande
|

Découvrir les animaux sauvages et domestiques de l’Islande

Aujourd’hui, partons à la découverte de l’Islande. Un pays aux mille merveilles et mystères qui abrite des espèces animales uniques en leur genre.

Depuis des siècles, les vikings s’embarquent vers cette île isolée au nord de l’océan Atlantique pour y trouver non seulement terre et feu, mais aussi un environnement sauvage riche en faunes variées : oiseaux, baleines, moutons, chevaux, renards et macareux sont quelques-unes des espèces qui peuplent les côtes arctiques et polaires de l’île. Rejoignez-nous dans ce voyage initiatique et explorez le monde remarquable des animaux sauvages et domestiques de l’Islande

Animaux d’Islande

L’Islande est une île isolée située dans le nord de l’océan Atlantique, baignée par un climat tempéré entre terre et mer. Elle abrite une biodiversité incroyable comprenant des espèces domestiques et sauvages uniques, dont les oiseaux, les baleines, les moutons, les chevaux, les renards, les macareux et les phoques blancs.

Les Islandais ont également apporté sur l’île des animaux tels que le mouton et le cheval. Depuis plusieurs siècles, les Vikings qui sont arrivés sur place à la recherche de terres nouvelles y ont également imposé leur propre faune, vous en verrez également plusieures espèces si vous vous rendez du côté du lagon bleu d’islande.

Espèces domestiques et sauvages

Les islandais ont apporté sur l’île des animaux tels que le cheval et le mouton. Ces deux espèces apparaissent comme la principale source de nourriture depuis des siècles pour les habitants locaux\.

En plus des animaux domestiques qui peuplent cette petite île, on y trouve également une variété impressionnante d’espèces sauvages : oiseaux aquatiques variés, baleines à bosse, macareux, phoques blancs et renards du Groenland

Oiseaux

Les oiseaux sont très présents en Islande, avec environ 400 espèces différentes recensées au cours des siècles. La plupart des grands rapaces vivent sur cette île et sont visibles à l’œil nu.

Il est possible de voir des faucons pèlerins, des busards cendrés ou encore des buses harfangs se délectant de crustacés dans l’océan

Baleines

Il existe plusieurs types de baleines qui viennent s’aventurer autour de l’Islande pour trouver de la nourriture. Parmi elles, citons la baleine à bosse (Balaena mysticetus), qui est probablement la baleine la plus connue en Islande grâce à son grand nombre dans ces eaux.

On peut également observer bon nombre de rorquals communs (Balaenoptera physalus) vers les frontières sud-est du pays

Moutons

Le mouton est particulièrement répandu en Islande car il a permis aux habitants ancestraux d’obtenir un approvisionnement constant en protéines hautement nutritives et utiles contenues dans sa chair et son lait.

Chevaux

Les chevaux islandais sont une race très ancienne qui remonte à l’époque des Vikings. Ces derniers ont développé cette race pour répondre aux besoins des habitants islandais.

Les chevaux de cette île sont connus pour leur grande robustesse et leur intelligence

Renards

Le renard du Groenland, ou renard arctique, est une espèce sauvage particulièrement rare qui a vu son habitat se réduire drastiquement au fil des siècles en raison du réchauffement climatique et de la destruction de son habitat naturel. Il est possible de les rencontrer en Islande mais il faut être prudent car ils peuvent être agressifs.

Macareux

Le macareux moine est un petit oiseau aquatique communément trouvé sur les côtes nord et sud de l’Islande. Cet oiseau est reconnaissable par sa couleur blanche et noire et sa tête blanche qui se marie bien avec la mer environnante.

À lire aussi:  Découvrir le cratère du Ngorongoro au cours d'un safari

Phoques

Deux types de phoques pullulent en Islande : le phoque gris commun (Halichoerus grypus) et le phoque barbu (Erignathus barbatus). Ils sont visibles toute l’année et on peut observer de nombreuses colonies disséminées sur les plages.

Ces animaux se reproduisent largement sur ces terres

Renne

Bien que la chasse à la renne ne soit plus pratiquée en Islande, ces ruminants continuent d’être considérés comme un animal sacré dans certaines parties du pays. On peut toujours voir des troupeaux de rennes se promener librement, ce qui ravit beaucoup les touristes visitant l’île.

Lieux où vivent les animaux d’Islande

Aussi diversifiée soit-elle, l’Islande abrite principalement ses animaux au nord et au sud du territoire, là où prédomine le climat polaire et arctique, ainsi que dans les eaux qui entourent l’île.

Nord et Sud de l’île

La majeure partie des animaux vivant en Islande vit principalement dans le nord et le sud du pays, là où le climat est plus sec et plus frais permettant à certains animaux tels que le renard arctique ou encore le phoque blanc de survivre durant toutes les saisons.

Côte arctique et polaire

La côte arctique de l’Islande abrite également une faune riche et variée tandis que le nord de l’île est protégé par un climat marin plus froid qui abrite des baleines à bosse, des macareux et d’autres animaux. Il est possible pour les touristes ou les résidents d’aller observer ces animaux en toute sécurité et sans perturber leur environnement.

Monde des eaux

Le monde des eaux est la patrie naturelle des poissons, des crustacés et des mammifères marins. De nombreuses espèces peuvent être observées sur les côtes islandaises telles que le saumon, la morue et les anguilles.

Les centaines de grottes qui parsèment le littoral offrent aussi sanctuaire aux phoques, aux otaries et aux marsouins

Histoire des animaux d’Islande

L’histoire des animaux d’Islande remonte à plusieurs siècles avec l’arrivée des Vikings qui ont colonisé cette terre isolée il y a 1 200 ans. Ils ont apporté avec eux divers animaux comme le cheval, le mouton et le renard du Groenland.

Quand les Vikings sont arrivés en Islande

Dans les années 800, les premiers habitants islandais étaient des vikings venus de Scandinavie à la recherche de terres nouvelles où établir leur communauté. Les Vikings ont amené avec eux leur propre faune comprenant notamment le cheval, le mouton et le renard du Groenland pour répondre aux besoins alimentaires de la petite population.

Comment les animaux ont été introduits sur l’île

Les Vikings ont amené beaucoup d’animaux domestiques sur l’île, ce qui représente une source importante de nourriture pour la petite population qui se trouvait à cette époque-là sur place. Les animaux sauvages quant à eux sont arrivés plus tardivement en raison du réchauffement climatique ou d’un changement génétique lié au temps.

Quels animaux ont été apportés par les Vikings et quels sont arrivés plus tard ?

Les animaux domestiques tels que le cheval et le mouton ont été principalement apportés par les vikings il y a plusieurs siècles. Le renard du Groenland est arrivé plus tard, à cause d’un réchauffement climatique qui a permis à cette espèce de s’acclimater à la région.

Les autres animaux sauvages comme les baleines, les phoques et les macareux ont émergé en Islande ou sont venus d’autres régions car leur habitat naturel était menacé

Publications similaires