Le tourisme est le billet d’entrée de l’Afrique dans développement

Il a été prouvé que le développement du tourisme est l’un des portes, avec une grande importance, qui donne accès à l’essor d’un pays et même d’un continent tout entier. Le continent Africain n’est pas mis à l’écart de cette disposition, en considérant qu’un déluge de lieux touristiques réside sur sa terre. Regardons ensemble l’effet de l’essor du tourisme sur le continent et les visions d’ici 2030.

 

L’effet de l’accroissement du tourisme sur le continent Africain

 

Une grande quantité de visiteur prend la destination de l’Afrique tous les ans, une multitude qui a engendré l’affirmation de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) disant le doublement de la quantité des touristes visitant le continent en 2030, un nombre dans les environs de 134 millions.

Cette éblouissante transformation du secteur touristique a aussi donné un grand coup de pouce aux domaines socio-économique du continent. En effet, le secteur à lui tout seul fait procréer des emplois allant de 8,2 millions par an en Afrique. Le discours de Taleb Rifai, le secrétaire général de l’OMT, a donc raison d’être. Il décrit l’essor mondial du tourisme comme étant une bonne nouvelle pour la population toute entière dans la mesure où il crée des emplois, donne un soutien pour le commerce, offre des nouveaux investissements comme des fondations. Les années qui ont précédés notre époque sont les témoins du changement apporté par le tourisme, un soutien probant au relèvement sur le plan économique de plusieurs pays, un aide à la communauté grâce aux différents emplois engendrés.

 

Les perspectives du tourisme africain à l’échelle de 2030

 

Quelles sont les visions et les regards que l’OMT accorde et donne à l’accroissement du tourisme d’ici 2030 ? Des études non négligeables conduites par l’OMT, ne cessant d’installer les petits plats dans les grands afin d’obtenir un concept certain et jutse de l’allure du tourisme en 2030. C’est cette idée qui a donné naissance à la « Tourism Towards 2030 », un écrit concernant les événements envisageables à long terme et le changement du tourisme pendant l’intervalle de temps de 2010 à 2030. Une analyse plus poussée des éléments comme les paramètres politique, économiques, environnementaux, technologiques et sociaux a été le socle des conséquences des recherches réalisés. Il est important de signaler l’importance de ces éléments sur la transformation du tourisme dans le passé, des éléments influenceurs. Ainsi, la prise en considération de ces facteurs dans le futur est totalement normale.

Le « Tourism Towards 2030 » a évoqué une attente d’accroissement des mouvements touristiques dans le globe de 3,3 % tous les années pendant les trente années qui suivent, c’est-à-dire 1,8 milliard de visiteurs entre 2010 et 2030. Cette analyse recommande une arrivée de plus de 4,4 % par an dans les pays en pleines croissances. Les pays développés quant à eux ne constateraient que d’une augmentation de 2,2 % par an. Comme le présent article est axé sur l’Afrique et la progression du tourisme dans ce contient, un résumé des résultats de l’étude y afférent est à connaître. Ainsi, l’Afrique recevrait 134 millions dans le même moment.